19 mars 2008

Le petit chaperon rouge à la mode de Caen

images_7_Bon, allez, ça fera plaisir à mon formateur ! Pleine d'enthousiame et "rengaillardie" suite à mon inoubliable formation professionnelle, je m'attele à la tâche...du pastiche d'un grand texte littéraire. Le thème de ces deux jours studieux et intensifs étant : " "Développez votre créativité à l'écrit!". Version "new-age" de l'écriture quoi ! Vaste et beau programme ! Sur le modèle des Petits chaperons dans le rouge, de Pierre Jourde (dont je vous conseille vivement la lecture!), j'apporte mon humble "eau au moulin" :

En hommage à tous les Normands d'adoption (courageux, je dirais même exemplaires !! sic) :

"Imaginez une bâtisse normande entourée de chemins creux, de bocages verdoyants et de pommiers en fleurs. La bonne fermière normande avait une jolie petite fille aux joues fraichement rosées et aux petits molets bien dodus. Elle était reconnaissable parmi tant d'autres, si bien que tous les gars du village la surnommait "le petit chaperon rouge". 12h sonnait au carillon du village de Camembert. Heula ! s'écrie la brave normande. Il est temps, ma fille, d'apporter le petit pot de crème à ta grand-mère. La brave fermière normande ajouta dans le panier quelques tripes à la mode de Caen, un peu de teurgoule, une bouteille de poiré, san soublier une petite fiole de calva qua la grand-mère appréciait tant avec son café. Et fais-vite avant que la nuit ne tombe asteur ! Le ciel était bien bas et les nuages menaçants, mais le petit chaperon rouge avançait à vive allure au traverts des chemins creux de la forêt d'Andaines. Heula (pour les néophytes, je vous renvoie à http://www.heula.fr/)! S'écria le petit chaperon rouge ! Au bout du chemin, deux cerfs majestueux la saluèrent et lui proposèrent de l'accompagner jusque chez sa grand-mère...."

Marrant cet exercice de style. Certains ont écrit l'histoire façon écolo, façon sexy, en version slam ou bien teintée de "rouge révolutionnaire", façon bling-bling, façon bretonne.....!! A chacun son style !

Posté par Nana79 à 17:44 - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Le petit chaperon rouge à la mode de Caen

    Un peu de tout

    Tout d'abord, merci pour votre commentaire sur la poésie "d'antan". Il n'y a aucune raison pour que la poésie d'aujourd'hui ne soit pas aussi attachante. Je pense, entre autres, au recueil "Le Terrier du Dragon" de Donatien Moisdon que j'ai acheté récemment dans un salon du livre. Malheureusement, il n'est disponible que chez l'éditeur : pawedit.com mais c'est de la grande poésie contemporaine.

    Votre Petit Chaperon Rouge, que j'ai beaucoup aimé, était-il, au départ, un thème imposé dans un atelier d'écriture ? Nous sommes un groupe d'amis (un homme et 4 femmes). Nous nous intéressons à l'écriture. Nous avons entendu parler de ces fameux "ateliers d'écriture" mais nous n'avons aucune idée de ce qui s'y passe réellement. Sauriez-vous éclairer notre lanterne ?
    Notre excuse pour tant d'ignorance : nous habitons tous et toutes assez loin de grandes villes.
    Merci !

    Posté par Wolfy, 20 mars 2008 à 10:10 | | Répondre
  • A Wolfy ! Bonjour à vous. Pour répondre à votre question, il s'agissait en effet d'un exercice de style qui nous était proposé de faire dans le cadre de cette formation que j'ai suivie, à l'instar de ce qu'un écrivain, Pierre Jourde (dont je cite l'ouvrage ci-dessus) a fait dans un ouvrage où il réécrit en pastichant l'histoire du Petit chaperon rouge. Ce qui donne des versions très variées et qui peuvent être très amusantes, en faisant appel à notre imaginaire...Il y a en effet beaucoup de formations professionnelles en rapport avec l'écriture qui sont proposées (souvent à Paris)par le biais de structures de formation, qui sont souvent des groupes ou écoles de presse (CFJ....), de communication, de marketing, destinées à un public professionnel en rapport avec ce domaine d'activité. Les formations sont souvent dispensées sur 2 ou 3 jours ; la mienne était dispensée par le groupe Stratégies, groupe de communication et de marketing. Mais je pense qu'il faut s'y inscrire par le biais de notre employeur et ces formations restent assez onéreuses. Il faut en être conscient. Mais cela est très intéressant et nous donne des clés pour apprendre et se perfectionner. Le formateur était Christian Portel, journaliste littéraire à RFO. Peut-être qu'en contactant le groupe Stratégies, il pourrait vous fournir un dossier de présentation ou un résumé de la formation, je ne sais pas. Il faut tenter ! je ne sais pas si je réponds à votre question. Merci de votre commentaire ; je serais curieuse de savoir sur quoi vous travaillez ? Bonne journée à vous.

    Posté par Nana, 20 mars 2008 à 11:38 | | Répondre
  • C'est un exercice très drôle, comme celui du conte à l'envers ))

    Posté par mamansursaplanet, 07 octobre 2008 à 09:22 | | Répondre
Nouveau commentaire