Nana croque l'actu !

17 juillet 2008

Le jargon de l'entreprise en 5 leçons !

images_1_Entre la pause café, les confidences entre deux ordi et dans l'ascenseur...Le JDN Management nous livre quelques petits "comics" sur la vie en entreprise avec ses codes de langage sous-titrés ! Comme quoi, la langue de bois n'est pas que l'apanage de nos chers hommes politiques mais tient aussi son rang dans le privé....A voir !http://www.journaldunet.com/management/vie-personnelle/reportage/jargon-en-entreprise/index.shtml

Posté par Nana79 à 11:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Créez votre carte d'identité en tags

images_2_Sympathiques ces cartes de viste en nuages de mots version "tags" ! Une jolie petite idée de Wordle et plus précisément de Jonathan Feinberg, son créateur. Des mots-clés choisis pour illustrer votre activité et plus vous répétez les mots, plus ils aparaissent gros. + d'infos sur http://wordle.net/

Posté par Nana79 à 11:26 - Commentaires [2] - Permalien [#]

19 mai 2008

Jeu du foulard : ça n'arrive pas qu'aux autres...

images_1_ça fait froid dans le dos !!! Je viens d'assister à une conférence sur le "jeu du foulard = jeu mortel". Sueurs froides. Il n'y a pas d'autres mots. Si votre enfant vous parle innocemment du jeu de la tomate, du rêve bleu, du Rêve indien, du baiser du dragon ou plus communément appelé du "jeu du foulard" : alertez-vous !!!! Depuis plus de 50 ans, de nombreux enfants et adolescents pratiquent dans le secret et l'ignorance du danger, des expériences de strangulation ou d'étouffement entre copains et parfois seuls. Qu'ils le pratiquent pour s'amuser, épater les copains ou pour vivre des sensations fortes, les jeunes qui pratiquent ces "jeux" prennent le risque de subir des troubles neurologiques ou de mourir suite à un arrêt cardiaque. Chauqe année en France, des enfants en sont victimes. Cet après-midi, j'ai pu assister au témoignage poignant d'une mère de famille, Françoise Cochet, qui a été touchée de plein fouet par ces jeux mortels car son fils en est mort il y a plus de 7 ans. Elle a écrit le premier ouvrage témoignant de ces pratiques "Nos enfants jouent à s'étrangler...en secret" aux éditions François-Xavier de Guibert. Cette mère de famille a fondée en 2002 l'Association de Parents d'Enfants Accidentés par Strangulation (www.jeudufoulard.com), dont elle est la Présidente. Découvrez son bog sur http://membres.lycos.fr/apeas

Cette association intrevient à la demande des pouvoirs publics, de tous les professionnels en lien avec la jeunesse, des professeurs...Et il y a un énorme travail de communication à faire. Chaque année, des enfants meurent (ce fléau commence dès la maternelle, jusqu'aux classes de lycées...) et le manque de prévention dû à un défaut crucial d'information est d'une évidence à faire pâlir. Dans combien d'établissements scolaires étouffe t-on un cas de mort subite d'un jeune en disant que c'est un suscide ?

Le problème du "jeu du foulard" est encore tabou et on ne comprend pas pourquoi, tellement les témoignages de parents qui en sont victimes révèlent que la mort de leur enfant aurait pu être évitée s'ils avaient été mis au courant de ces pratiques dans les cours de récré (cela commence souvent entre copains, dû à un phénomène de groupe...) et en avaient pu détercter les signes. Car il y a des signes précurseurs : des points, des marques rouges dans le cou, des bruits sourds dans la chambre du jeune, des maux de tête très brefs, des douleurs oriculaires, de petits vaisseaux éclatés sur le visage ou dans les yeux, une baisse notable et soudaine de l'acuité visuelle de l'enfant, des liens (écharpe, ceinture, cordon de la tenue de judo, noeuds...) qui trainent un peu partourt dans sa chambre, dans son cartable ou dans son armoire...Ceux-ci doivent alerter sur certaines pratiques à risque du jeune et du très jeune.

A la mort de son fils Nicolas, Françoise Cochet réagit, fonde cette association. Elle tente d'alerter des médias, comme RTL : un journalsite se déplace chez elle, un sujet est réalisé...Mais le sujet ne passe jamais à l'antenne, la direction s'y oppose. Sujet trop gênant....Elle téléphone alors au courrier des lecteurs du Figaro et un premier article est enfin publié... le 18 octobre 2000. Le travail de sensibilisation peut alors commencer.

8 ans après, dans bon nombre d'établissements scolaires : aucune information ne parvient encore aux parents ; beaucoup de médecins généralistes n'ont jamais entendu parler de ce phénomène. Idem dans bon nombre de centres de loisirs, etc, etc...Le pire, c'est que des ouvrages expliquant aux enfants "comment faire pour arrêter de respirer et sentir de sensations fortes" existent et sont publiés...en pleine légalité bien sûr : Jeux zen et Jouer des pieds à la tête, aux Editions Nathan (Gallimard jeunesse..on croit rêver !!!!!!!!!!!) ; mais aussi : l'île du roi lézard chez Folio Jeunesse. Devant de tels ouvrages, l'Association de Françoise Cochet a écrit un courrier : auncune réaction, on dément, on occulte....Des courriers émanant du Ministère de l'Education ont été pourtant envoyés aux Académies, mais bon nombre de directeurs d'établissements scolaires continuent à ignorer ces jeux mortels....Alors, quid ????

A quand l'interdiction formelle dans les réglements des écoles ces jeux avec la respiration ????? Pourquoi est-ce tabou ????

Posté par Nana79 à 17:33 - Commentaires [2] - Permalien [#]

16 mai 2008

Ouest-France ferme Vendée Matin...

images_2_En dépit de toutes les promesses faites de ne pas démanteler les Journaux de l'Ouest rachetés à Dassault, le groupe de presse Ouest-France annonce l'arrêt du quotidien Vendée Matin et la fermeture de plusieurs agences de Presse-Océan. Les trois titres annexés (Le Maine Libre au Mans, Le Courrier de l'Ouest à Angers et Presse-Océan à Nantes) perdent des parts de lectorat et de marché publicitaire. La suprématie de Ouest-France règne en maître absolu. Le groupe annonce que cet été, l'édition vendéenne de Presse-Océan fermera. Ce journal, baptisé Vendée Matin avait sa part d'autonomie et de liberté éditoriale. De 18 000 exemplaires dans les années 80, le titre est passé aux environs de 5 000 ; dans le même temps, Ouest-France confortait son magistère en Vendée avec une diffusion payée de plus de 80 000 exemplaires...Le monopole parfait ! Vive le pluralisme. Dans le même temps, le groupe rennais annonce la fermeture des locales de Châteaubriant, Ancenis et La Baule de Presse Océan...Que Ouest-France ne nous fasse pas la morale dans ses éditoriaux du fameux s"acro-saint" débat d'idées...

Posté par Nana79 à 16:07 - Commentaires [4] - Permalien [#]

28 mars 2008

y'a moins de mal quand on se poile !!!!

images_3_Génial cet article de ce jour dans le canard Ouest-France. Une journaliste relate l'expérience de ces clubs de rire qui commencent à fleurir et à avoir un certain succès en France, comme le club de rire de Nantes. Pourquoi ces gens se réunissent pour se poiler sans raison comme des imbéciles heureux ???? Ils sont cadres, informaticiens, chef de projet....ces gens ne passent sans doute pas la plupart de leur temps à se marrer...Et pourtant, exit les tablettes de chocolat (c'est pas incompatible non plus), les grises mines et les tensions dorsales : le rire efface tout, le temps qu'il faut et surtout, relaxe un bon coup...Pas d'idéologie derrière tout cela ; pas d'esprit sectaire. Non, juste l'envie de se rapprocher du "rire de l'enfant" pour une cotisation annuelle de 20 €...de quoi acheter quelques nez rouges ! Comme le disait le philosophe Bergson, le rire, c'est la vie...Dans les hôpitaux, au sein des maisons de retraite, dans certaines entreprises....les Club de rire auraient fort à faire et ça coûterait moins cher que certains rendez-vous chez le médecin du travail qui ressemble à du temps de perdu !!!!!!!!!!!!!!

Avec un nez rouge, la vie est plus folette ! Qui me rejoins pour fonder un club de rire ???

Posté par Nana79 à 12:39 - Commentaires [4] - Permalien [#]


20 mars 2008

Le casse-pieds de la chaussette esseulée...

images_8_C'est un drame humain, familial et quotidien : le drame de la chaussette esseulée ! Elle vit en couple mais cherche souvent sa moitié...C'est le destin de la plupart des 350 millions de paires vendues chauqe année en France. La chaussette vit en couple mais se sépare plus facilement de sa conjointe que la boucle d'oreille ou même le gant, à en juger par les sacs et les tiroirs remplis d'esseulées dont on croit qu'on finira bien par retrouver la moitié.

Tout le monde le sait, dès l'apparition de la chaussette en foyer, se pose la lancinante question : elle est où, l'autre "putain" de chaussette ? Perdue dans une housse de couette ? Dans le fond du bac à linge ? Derrière la caisse du chat ? Nul ne le saura jamais, aucune étude à ce jour n'a été publiée. Il faut faire avec cette abyssale interrogation. Qui a des solutions ??? On pourrait organiser des ventes de chaussettes solitaires, chacun vient avec sa chaussette dépareillée et cherche l'âme soeur chez le voisin. Sinon, on peut toujours recycler la survivante en chiffon à meubles, en emballage flacon quand on voyage, etc...Quel drame !

Posté par Nana79 à 11:00 - Commentaires [7] - Permalien [#]

19 mars 2008

Le petit chaperon rouge à la mode de Caen

images_7_Bon, allez, ça fera plaisir à mon formateur ! Pleine d'enthousiame et "rengaillardie" suite à mon inoubliable formation professionnelle, je m'attele à la tâche...du pastiche d'un grand texte littéraire. Le thème de ces deux jours studieux et intensifs étant : " "Développez votre créativité à l'écrit!". Version "new-age" de l'écriture quoi ! Vaste et beau programme ! Sur le modèle des Petits chaperons dans le rouge, de Pierre Jourde (dont je vous conseille vivement la lecture!), j'apporte mon humble "eau au moulin" :

En hommage à tous les Normands d'adoption (courageux, je dirais même exemplaires !! sic) :

"Imaginez une bâtisse normande entourée de chemins creux, de bocages verdoyants et de pommiers en fleurs. La bonne fermière normande avait une jolie petite fille aux joues fraichement rosées et aux petits molets bien dodus. Elle était reconnaissable parmi tant d'autres, si bien que tous les gars du village la surnommait "le petit chaperon rouge". 12h sonnait au carillon du village de Camembert. Heula ! s'écrie la brave normande. Il est temps, ma fille, d'apporter le petit pot de crème à ta grand-mère. La brave fermière normande ajouta dans le panier quelques tripes à la mode de Caen, un peu de teurgoule, une bouteille de poiré, san soublier une petite fiole de calva qua la grand-mère appréciait tant avec son café. Et fais-vite avant que la nuit ne tombe asteur ! Le ciel était bien bas et les nuages menaçants, mais le petit chaperon rouge avançait à vive allure au traverts des chemins creux de la forêt d'Andaines. Heula (pour les néophytes, je vous renvoie à http://www.heula.fr/)! S'écria le petit chaperon rouge ! Au bout du chemin, deux cerfs majestueux la saluèrent et lui proposèrent de l'accompagner jusque chez sa grand-mère...."

Marrant cet exercice de style. Certains ont écrit l'histoire façon écolo, façon sexy, en version slam ou bien teintée de "rouge révolutionnaire", façon bling-bling, façon bretonne.....!! A chacun son style !

Posté par Nana79 à 17:44 - Commentaires [3] - Permalien [#]

18 mars 2008

Heula ! le bon goût du vrai camembert !

images_1_Ouf !!! Le camembert AOC devrait toujours être produit avec du bon lait cru des vertets prairies normandes ! L'association de défense et de gestion du camembert de Normandie a voté a plus de 55% des voix en faveur du maintien du lait cru obligatoire pour la fabrication du camembert AOC ! Une décision qui devrait être officialisée dans les prochains mois, dans le cadre d'une réforme de l'apellation d'origine contrôlée "camembert de Normandie". Mais une question en appelle une autre : est-ce qu'un lait filtré mais non pasteurisé peut être considéré comme cru ? Comment vérifier qu'il est réellement cru s'il n'y a pas de définition précise ? Le comité de défense du vrai camembert demande aussi que l'alimentation des vaches soit traditionnel. Pour tout savoir sur les enjeux de la "bataille du camembert" : un clic sur http://veritable.camembert.free.fr

Posté par Nana79 à 17:46 - Commentaires [4] - Permalien [#]

11 mars 2008

Demander les nouvelles fraîches du matin !!

images_13_Demander le journal !!! Les vendeurs de journaux à la criée sont de retour au sein des gares ! Et oui, à problème de diffusion et de réseau de distribution, on ressort les vieilles recettes ! Comme le relate le journal Le Monde, depuis le 6 mars, des vendeurs de quotidiens sont présents en 17 gares parisiennes et en banlieue et proposent 13 quotidiens. L'apparition d'un nouveau métier ?...Si on peut vraiment parler de nouveauté. En tout cas, les éditions de journaux recrutrent des vendeurs en ligne , comme Le Parisien, ce qui permet notamment à des salariés de joindre les deux bouts. Il suffit juste de ne pas avoir les deux pieds dans le même sabot pour aller au-devant des "affairés du matin" quelque peu pressés ; au gré des arrivées des trains. A l'origine de la relance de cette méthode de vente des journaux : le Syndiact de la presse quotidienne nationale, ce qui est de bonne guerre surtout depuis l'accord passé entre Bolloré et la RATP, pour une large distribution des gratuits dans le métro. Il est vrai que c'est bien partique d'avoir quelques infos frâches sans dépenser le sou le matin ; mais il faut tout de même reconnaître que la valeur ajoutée de ces journaux gratuits se réduisent à peau de chagrin. L'info et juste l'info oui, mais pour ma part, j'aime lire aussi un peu de densité dans les analyses provenant de rédactions. L'info au rabais ne permet pas de nourrir la réflexion et ne laisse plus de place aux débats, même écrits dans la presse. Belle initiative, qui vient un peu tardivement...Reste à analyser les attitudes de l'homme pressé du matin !

Posté par Nana79 à 14:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Clin d'oeil amical !!

images_8_Clin d'oeil tout spécial....!!!! Mais oui, Dr Peuplu, je ne vous oublie pas !!!!!!!! Du rire aussi en effet sur ce site où l'on peut suivre les péripéties que rencontre ce médecin au gré de ses consultations, qui ne sont pas toujours de tout repos, comme l'atteste sa dernière vidéo en ligne !! Humour frais et décalé !!! Le sujet est néanmoins bien suggéré : les relations médecin-patients, qui frolent parfois le désamour total !! Cocasse et frais ! On ne s'en lasse pas ! A quand ma petite pub aussi ????!!!!www.docteurpeuplu.com

Posté par Nana79 à 12:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]